Recette : la Moussaka

Recette : la Moussaka

Pour changer des récits de nos aventures, on vous propose une recette de cuisine que vous devriez apprécier : une bonne moussaka grecque !

Vous vous demandez peut-être comment on fait pour se préparer à manger en voyage ? C’est vrai ça n’est pas aussi simple qu’à la maison où l’on a tout l’espace et l’équipement nécessaire, pour autant avec un réchaud performant et un peu d’imagination on s’en sort plutôt bien ! On apprécie aussi observer comment nos hôtes ou amis cyclistes cuisinent pour s’en inspirer. Et évidemment utiliser les bons produits que l’on trouve directement sur place : huile d’olive, fruits et légumes frais, pain, fruits secs, miel… 

Chaque pays traversé nous réserve de belles découvertes gustatives, ajvar (condiment à base de poivrons et d’aubergines) et burek (feuilletés à la viande ou aux légumes) dans les balkans, dolmas (feuilles de vignes fourrées au riz et aux légumes) et revani (gâteau de semoule) en Grèce, menemen (omelette aux poivrons, oignons et tomates) et köfte (boulettes de viande) en Turquie, khinkali (raviolis à la viande) et khachapuri (pain garni de fromage, œuf et beurre) en Géorgie… pour ne donner que quelques exemples !

On espère bien pouvoir reproduire ces plats / recettes à notre retour en France ! 

Recette de la moussaka 

Ingrédients :

3 oignons

500 gr de viande de bœuf hachée

8 aubergines

3 pommes de terre

De l’huile d’olive

Du poivre noir, du sel, un bouquet de persil, une noix de muscade, du piment rouge sec, de l’origan, une gousse d’aïl, du concerté de tomate

Et pour la béchamel :

75 cl de lait

3 c. à s. de maïzena

2 œufs

Un bloc de feta

Un verre d’huile d’olive

De la noix de muscade

 

Cuire la viande hachée avec les oignons, préalablement mixés, dans un fond d’huile d’olive. Ajouter une gousse d’aïl émincée finement, une pincée de piment rouge, une cuillère à café de poivre noir (préférez un bon poivre à passer au moulin plutôt qu’un classique poivre gris moulu poussiéreux ! ), une pincée de sel, l’équivalent d’une demie noix de muscade râpée, une belle pincée d’origan, et 2 cuillères à soupe de concentré de tomates. Ajouter deux verres d’eau et laisser réduire à feu moyen. Goûtez la préparation et rectifier l’assaisonnement à votre goût si nécessaire. Ajouter un bouquet de persil une fois la cuisson terminée.

Couper les aubergines et les pommes de terre dans la longueur en lamelles d’un centimètre d’épaisseur. Dans une sauteuse, mettre à chauffer un fond d’huile d’olive (2 cm) et y faire frire les aubergines et pommes de terre. N’ayez pas peur de renouveler l’huile autant que nécessaire. Égouttez le tout sur du papier absorbant pour retirer l’excès d’huile.

Préparer une béchamel en chauffant dans une casserole le lait avec 3 cuillères à soupe de maïzena. Ajoutez un verre d’huile d’olive et liez le tout jusqu’à obtenir une belle consistance. Ajoutez un bloc de feta râpé ainsi que deux œufs frais.

Dans un plat allant au four, tapisser les aubergines et de pommes de terre, la viande, une couche d’aubergines et finir par la béchamel. Cuire 40 minutes à 200 degrés.

C’est prêt, régalez-vous !

 

Cet article a 13 commentaires

  1. Miam !!! Merci pour la recette, je ne connaissais pas la version avec des papates^^
    Hâte de la refaire avec vous 😉

  2. Je viens de lire votre recette a voix haute a Steph. C’est bon elle la connaît pas coeur ! 🙂

    1. Chef Steph’! 😉

  3. Bonjour Sarah, Jonathan,

    Je prends enfin le temps de vous écrire un petit mot. Je pense souvent à vous et lis et apprécie chacun de vos articles. C’est super, ne changez rien et bonne route à vous pour la suite de votre beau périple.

    Pour l’article, à dire vrai, je suis assez convaincu et tenté par cette belle recette. L’évocation de la moussaka dans un article précédent m’avait déjà mis l’eau à la bouche. Je vais peut-être me lancer, et puis faire un beau tour à vélo ce week-end et qui sait – par magie – devenir cycloptimiste à mon tour ! (;))

    bien à vous,

    Marc

    1. Salut Marc, merci pour ton message. J’aime bien ta dernière phrase « devenir cycloptimiste à mon tour »! J’ai pensé à toi à la lecture d’un panneau d’information détaillant les espèces d’oiseaux présents aux environs du col de Selim en Arménie (je l’ai pris en photo). Et puis l’autre jour en Iran j’ai vu à plusieurs reprises un oiseau aux magnifiques couleurs vert/bleu et orange. Aucune idée de son nom.
      Belles évasions à vélo!

  4. Merci pour la recette Jonath. C’est très intéressant et enrichissant de découvrir en direct les recettes des pays que vous traversez. Vous allez avoir beaucoup de repas en perspective à faire découvrir
    lors de votre retour en france…… Bisous, bisous
    Maman

  5. Bonjour Sarah et Jo’
    On ne se connait pas mais  » maman Florence  » se charge de me parler de votre périple. Elle est très fière et comme je la comprends !
    Depuis plusieurs années je pense à faire un tel voyage ! Votre récit m’incite à faire murir ce projet ! Merci !
    Laurette

    1. Bonjour Laurette, on ne peut que vous inciter à vous lancer ! N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez en discuter. Pour nous rencontrer d’autres voyageurs, notamment via l’association cyclocamping international, a été déterminant dans notre choix d’entreprendre cette aventure.

  6. Je vais la tester… façon végétarienne, bien-sûr 🙂

    1. Évidemment ! 😉 En tout cas il y a énormément de végétariens parmi les cyclovoyageurs que nous rencontrons et nos hôtes Warmshowers. De même que des tendances ecolo évidentes…

  7. Très bonne idée de nous faire partager les recettes du terroir… Effectivement on a la recette, il nous manque plus que le coup de main… Accompagné de toutes péripéties du voyage pour l obtenir. Bonne continuation pour votre périple.. je pense à vous très fort aujourd’hui… Ça fait 3h qui pleut des cordes avec des éclaires… Et je me gele à l intereur.. si j étais à votre place, je ne sais pas comment j aurai fait.

    1. Ah ah Stephane ! On commence à accumuler les péripéties comme tu aimes… Notamment une belle nuit d’orage ponctuée d’une visite des militaires en Iran. Pas toujours une bonne idée de longer les frontières ^^. À suivre dans les prochains épisodes !

  8. Effectivement c’est une très bonne idée de partager la recette ! J’en parle de ce pas à la Cuisinière en Chef… 😉

Répondre à Loïc Annuler la réponse.

Fermer le menu